Les points essentiels à savoir sur l’aïkido

Il existe de nombreux arts martiaux d’origines différentes. Parmi d’autres, l’aïkido est une discipline japonaise qui a été fondée en 1940 par Moriheï UESHIBA. Ce dernier s’inspirait de diverses expériences des différentes anciennes écoles d’arts martiaux, notamment du Daitoryu Aïkijujutsu. En savoir un peu plus en détail dans le présent article !

Qu’est-ce que l’aïkido ?

Ce terme japonais se compose de trois kanjis : ai, ki et do. Ai signifie harmonie, unité, concordance. Ki veut dire énergie et do signifie voie, recherche, perspective. Le terme aïkido peut donc être traduit par « la voie de l’harmonie des énergies ». Cet art martial repose essentiellement sur le développement de tout individu par le biais de l’acquisition de techniques défensives. Son principe de base est la non-violence. Autrement dit, celui qui pratique l’aïkido apprend à viser son partenaire et non pas à le détruire. Il ne s’agit pas d’une compétition.

Quels sont les bienfaits de l’aïkido ?

La pratique de l’aïkido procure de nombreux avantages et plusieurs bienfaits physiques. De prime abord, il améliore la souplesse et augmente l’endurance. De plus, c’est une activité de choix pour corriger la posture dorsale. Cet art martial contribue également à l’amplification des réflexes. Au fur et à mesure de l’exercice, l’aïkidoka gagne en contrôle de la respiration et aussi du relâchement. C’est le sport idéal pour les personnes qui cherchent à retrouver la paix intérieure. Comme toute autre activité sportive, l’aïkido peut aider à combattre le stress.

Qui peut pratiquer l’aïkido ?

L’aïkido peut être pratiqué par toutes les catégories d’âge. De nombreux clubs proposent des séances pour les enfants à partir de 6 ans. De même, cet art martial s’adapte aussi bien aux femmes qu’aux hommes. Il ne requiert aucune qualité physique spécifique. Les clubs suggèrent très souvent diverses formules adaptées à la capacité physique de chacun des individus. Les handicapés pourront également trouver leur place dans ces clubs. Cette discipline attire notamment les personnes sensibles aux principes de résolution des conflits et aux concepts d’harmonie à travers les échanges.

Où pratiquer cet art martial ?

L’aïkido peut se pratiquer en salle ou bien sur le tatami. En France, bon nombre de clubs proposent des séances d’initiation à cet art martial. Il suffit pour les intéressés de faire des recherches sur Internet et de se renseigner pour dénicher un club près de chez eux. Dans tous les cas, il faut privilégier ceux agréés par la FFAB : fédération française d’aïkido et de Budo.

Comment faire pour pratiquer l’aïkido ?

Après avoir choisi le bon club, il convient de prendre contact avec lui pour demander des renseignements concernant l’inscription. D’une façon générale, le club demande à tout individu intéressé de fournir un certificat médical qui atteste qu’il est apte à pratiquer un tel art martial. Le club lui demande également de s’acquitter du montant de la licence fédérale chaque année. À titre indicatif, la tenue utilisée durant la pratique est le keikogi, composé d’une veste et d’un pantalon blanc.